•  

    Un livre, un jour.....

    Depuis une quinzaine de jours, j'ai dévoré les livres

    D'abord un livre de Nora Roberts

    LE CERCLE BRISE

    j'ai beaucoup aimé, une histoire policière sous fond de musique rock

     

     

    Après avoir passé les deux premières années de sa vie auprès d'une mère violente et dépressive, Emma est recueillie par son père, un chanteur de rock au succès international, et sa femme. Pour la fillette, c'est le début d'une vie nouvelle, dans la joie et l'amour qu'elle n'avait jusque-là jamais connus. Et bientôt, c'est un petit frère qui vient agrandir la famille. Mais le bonheur est de courte durée ; le bébé se fait assassiner sous le regard impuissant d'Emma. Des années plus tard, rongée par la culpabilité, toujours hantée par cette terrible nuit, Emma décide d'en finir et se lance sur les traces du criminel...

     

    Un livre, un jour.....

     

     

    Le 2ème livre est de Bernard SIMONAY

    PRINCESSE MAORIE

    Une merveille, je l'ai lu en 3 jours, une histoire que se passe en Nouvelle Zélande en 1865

     

     

    Laura, jeune aristocrate anglaise, part pour la Nouvelle-Zélande afin de retrouver sa véritable mère, Cécilia. Guidée par un espoir fou, Laura parcourt le pays, en quête d'indices et de personnes l'ayant connue. Elle remonte ainsi le cours d'une existence tumultueuse et sans compromis. Trahie par des colons corrompus, Cécilia s'était juré de se venger. Elle s'est réfugiée auprès des Maoris. En dépit de son rang, elle a épousé l'un des leurs et s'est impliquée passionnément dans leur lutte pour reconquérir leurs territoires. Mais les démarches de Laura aboutissent toutes à cette impasse : on a perdu la trace de la " princesse maorie " au cours de sanglantes rébellions. Contre toute logique, Cécilia pourrait-elle être encore vivante ? 

     

    Un livre, un jour.....

     

     

    Et cette semaine le dernier Guillaume MUSSO

    UN APPARTEMENT A PARIS

    J'ai été un peu déçue, on retrouve toujours un peu le même thème,

    ça se lit très vite, on connait la fin au bout de 20 pages

     

     

    Paris, un atelier d'artiste caché au fond d'une allée verdoyante. 

    Madeline l'a loué pour s'y reposer et s'isoler. 

    À la suite d'une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours. 

    L'atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l'assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd'hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d'unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires. 

    Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais. 

     

    J'en ai commencé un autre, je vous en parlerai la semaine prochaine

    Bisous à tous et bonne semaine

    Un livre, un jour.....

     


    10 commentaires
  •  

     

    Depuis le début des vacances, je me suis plongée dans une saga de

    SARAH LARK

    Il y a 3 volumes, j'en suis à la moitié du 3ème

    C'est passionnant, la vie des immigrants anglais et irlandais

    en Nouvelle Zélande

    de 1852 à 1918

    Le pays du nuage blanc

    « Église anglicane de Christchurch (Nouvelle-Zélande) recherche jeunes femmes honorables pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse bénéficiant tous d’une réputation irréprochable. »

    Londres, 1852. Hélène, préceptrice, décide de répondre à cette annonce et de tenter l’aventure. Sur le bateau qui la mène au Pays du nuage blanc, elle fait la connaissance de Gyneira, une aristocrate désargentée promise à l’héritier d’un magnat de la laine. Ni l’une ni l’autre ne connaissent leur futur époux. Une nouvelle vie – pleine d’imprévus – commence pour les deux jeunes femmes, qu’une amitié indéfectible lie désormais…Cette saga portée par un puissant souffle romanesque révèle le talent d’un nouvel auteur, dans la grande tradition de Colleen McCullough et de Tamara McKinley.

    LE CHANT DES ESPRITS

    En 1852, Hélène et Gwyneira ont quitté l’Angleterre pour venir s’installer en Nouvelle-Zélande. Aujourd’hui, au crépuscule d’une vie mouvementée, les deux pionnières, toujours liées par une amitié indéfectible, s’inquiètent pour leurs petites-filles, Elaine et Kura, deux cousines que tout oppose.

    Belle mais capricieuse, Kura possède une voix magnifique. Portée par la perspective d’une carrière internationale, elle refuse d’assumer son rôle d’héritière de Kiward Station, le domaine familial, pour se consacrer au chant.

    Lorsque Kura rencontre William, le fiancé d’Elaine, ce dernier tombe aussitôt sous le charme de la jeune métisse. Dès lors, le charme couve…

    Deux femmes qui refusent de courber le dos et désirent assouvir leurs rêves, un puissant souffle romanesque… 

    LE CRI DE LA TERRE

    1907. Gloria, l’arrière-petite-fille de Gwyneira, pionnière venue s’installer en Nouvelle-Zélande au milieu du xixe siècle, vit à Kiward Station, la ferme familiale. Son enfance insouciante prend fin à 12 ans lorsque ses parents, qui ne se sont guère occupés d’elle, décident qu’il est temps pour elle de devenir une lady.

    Gloria doit alors renoncer à son île paradisiaque et faire ses adieux à ceux qui l’entourent, en particulier Jack, dont elle est très proche. Destination l’Angleterre et un austère pensionnat. Elle y dépérit. Même la présence de sa cousine Lilian ne parvient pas à la consoler. Son seul rêve : retourner dans son pays, celui du nuage blanc, avec l’espoir secret d’y retrouver Jack…

    Aussi, quand elle découvre que ses parents n’ont pas l’intention qu’elle rentre chez elle, Gloria décide-t-elle de prendre sa vie en main. Sans bien en mesurer tous les dangers, elle échafaude un plan… Comment résister à l’appel de la terre natale ?

     


    10 commentaires
  •  

    U livre, un jour

    Cette semaine j'ai lu un livre de 

    NORA ROBERTS

    un roman à l'eau de rose qui fini bien

     

    Lilly Chance a réalisé son rêve de petite fille : elle a fondé un refuge pour animaux sauvages au sud du Dakota, un territoire splendide et sacré pour les Amérindiens. Or, au coeur de cette nature solitaire, elle ne s'attendait pas à retrouver Cooper, son ami d'enfance. L'ex-policier new-yorkais lui confie avoir abandonné son métier à cause du meurtre d'un collègue... et avoir traversé le pays pour reconquérir le coeur de Lilly. Mais les collines alentour recèlent elles aussi leur tueur

    U livre, un jour

     


    11 commentaires
  •  

    Un livre, un jour

     

    Cette semaine j'ai lu 2 livres

     de

    TAMARA McKINLEY

     

    Angleterre, 1939. Sally Turner, 16 ans, s’occupe seule de son frère Ernie, 6 ans, atteint de polio. Leur mère, l’inconséquente Florrie, les a abandonnés dès que la guerre a éclaté, tandis que leur père a été appelé sous les drapeaux.

    Les deux enfants trouvent refuge à Cliffehaven, une bourgade de la côte sud de l’Angleterre. Là, ils sont accueillis par Peggy Reilly, la propriétaire de la pension du Bord de Mer.

    Sally trouve, auprès de la famille Reilly, un foyer d’adoption qui lui permettra de s’épanouir, et un emploi dans une usine de confection d’uniformes, où ses talents de couturière se révèleront. La jeune fille fait en outre la rencontre de John Hicks, un séduisant pompier. Mais l’arrivée de Florrie à Cliffehaven menace de chambouler ce fragile équilibre…

    En pleine Seconde Guerre Mondiale, cette nouvelle saga met en scène des personnages gravitant autour du couple pittoresque qui dirige la pension. Et le ciel sera bleu est le premier volet.

    Septembre 1940. Polly Brown a accepté un poste d’infirmière à l’hôpital Cliffehaven, sur la côte Sud de l’Angleterre, afin de se rapprocher de Jack, son mari, grièvement blessé au front. Elle a dû se séparer d’Alice, sa fillette de 5 ans, envoyée au Canada pour fuir l’Europe en guerre.

    À Cliffehaven, Polly emménage à la Pension du Bord de Mer, tenue par les époux Reilly. Là, elle y fait la connaissance de Danuta, une jeune Polonaise qui a perdu toute sa famille au début de la guerre.

    Les deux femmes se serrent les coudes. En effet, bien que Polly soit une soignante qualifiée, l’infirmière en chef de l’hôpital refuse de lui accorder sa confiance et la traite comme une bonne à tout faire.

    Au moment où Polly commence à se résoudre que Jack ne survivra peut-être pas à ses blessures, un télégramme parvient à la Pension. Un U-boat allemand a torpillé le bateau dans lequel se trouvait Alice…

    Un livre, un jour

    J'ai adoré ces deux livres, quand on met le nez dedans on ne peux plus s'en sortir,

    jusqu'à la fin 

    Un livre, un jour


    5 commentaires
  •  

    Un livre, un jour

     

    Cette semaine, j'ai lu le dernier livre de 

    Bruno Combes

    CE QUE JE N'OSERAI JAMAIS TE DIRE

    c'est bien, mais un peu fleur bleue

     

    " Joy, veux-tu être ma femme ? " 

    " Oui, je le veux ! ", a répondu Joy à Guillaume avec une ferveur égale à la profondeur de l'amour qu'elle lui porte. 

    Et pourtant, le soir même du mariage, alors que la fête bat son plein, Joy s'évanouit dans la nature. 

    Guillaume, d'abord fou d'inquiétude puis ravagé par le doute, se perd en conjectures. La gendarmerie n'a rien trouvé de suspect, il semble que la mariée aurait elle-même décidé de partir. 

    Et en effet, Joy s'est envolée pour le Brésil où elle doit faire face, à nouveau, à un odieux chantage qui menace son petit frère Paulo, dont elle a déjà sauvé la vie une fois au prix de son honneur. 

    Quand le prêtre qui les a unis lui dévoile la vérité, Guillaume est effondré. Car cette révélation, si elle témoigne d'un courage et d'une générosité sans pareils, remet en cause toutes ses certitudes d'amoureux passionné. Pourra-t-il pardonner à Joy de lui avoir caché ses tourments... et aura-t-il la force de lui tendre la main ? 

    Un livre, un jour


    6 commentaires
  •  

    Un livre, un jour

     

    Cette semaine j'ai vraiment eu le temps de lire,

    que ce soit à la clinique où à la maison

    J'avais découvert cet auteur il y a quelques semaines et j'avais adoré, c'est bien écrit, ça mêle le polar à la sorcellerie, on reste en haleine du début à la fin

    J'ai donc  continué avec les livres de Jacques VANDROUX

    Projet Anastasis par [Vandroux, Jacques]

     

    Jean Legarec, responsable d’une agence privée de renseignements, n’a qu’une vague idée de ce qu’il va affronter lorsqu’il accepte une demande inhabituelle : enquêter sur la disparition d’un enfant de six ans, petit-fils d’un homme politique français influent. Pour un million d’euros, il va se lancer dans des recherches qui lui feront prendre tous les risques et le confronteront à son propre passé.

     

    Passant d’une ville de Paris secouée par des attentats sanglants aux neiges munichoises, de l’apparente douceur de l’île de Malte aux sombres forêts vosgiennes, le privé va croiser des témoins qui lui apporteront, pièce par pièce, la preuve d’un complot prenant racine dans le mal absolu. Ses alliés : un déporté des camps de la mort encore vigoureux, une historienne allemande sans tabou, d’anciens mercenaires aux méthodes très personnelles, une Alsacienne au charme discret, mais efficace, un ancien militaire qui rêve de sa Provence, des diplomates qui n’ont jamais vraiment pris leur retraite… Quand l’argent et le pouvoir sont en jeu, l’imagination ne connaît pas de limite, et la vie n’a plus de prix.

    Dans ce nouveau thriller, Jacques Vandroux immerge le lecteur dans une histoire haletante, basée sur les heures noires du vingtième siècle. Aucun de ses personnages ne sortira indemne d’une telle aventure.

    Un livre, un jour

    et j'ai continué chez le même auteur

    On y retrouve le Commandant de Police Nadia Barka, qui avait sévi dans le livre précédent "Au cour du Solstices"

    Le Sceau des sorcières par [Vandroux, Jacques]

     

    Quand Isabelle Desmondières, chef d’entreprise à la vie privée débridée, est retrouvée torturée à mort à son domicile, c’est du côté du milieu libertin que va fouiller la police. Mais quand une mère de famille sans histoires est découverte, quelques jours plus tard, immolée par le feu sur le campus de Grenoble, l’enquête prend une autre tournure. Rapidement, le capitaine Nadia Barka comprend que c’est dans le passé qu’elle aura une chance de trouver la clé de ces meurtres.

     

    Les secrets du Vatican ou la mémoire d’un vieil aristocrate misanthrope retiré sur le sommet du Trastevere à Rome sauront-ils l’aider à décrypter les rares indices dont elle dispose ?

     

    Passant des procès iniques de l’Inquisition du XVIIe siècle aux turpitudes d’une élite lyonnaise dépravée, l’officier de police va se battre pour découvrir la signification du sceau des sorcières, tatouage commun aux victimes, et tenter d’arrêter les assassinats qui s’enchaînent.

    Ce roman prend racine dans l’histoire de France pour livrer au lecteur une quête qui l’emmènera à la rencontre d’une guérisseuse au savoir ancestral, d’un prêtre romain séduisant, de truands tapis dans toutes les couches de la société et de flics au bord de la crise de nerfs.

    Un livre, un jour

     

     

     

     


    8 commentaires
  •  

    Un livre un jour

    Et voilà, je viens de finir le 2ème tome

    du livre de Bruno Combes

    J'ai aussi beaucoup aimé, c'est bien écrit et on reste dans le secret de famille

    jusqu'au dernier chapitre

    Je vous les recommande tous les deux

    Un livre un jour

    Synopsis

    Vous êtes-vous déjà posé cette simple question : et si ma famille cachait un secret qui remettait en cause ma propre existence ?

    La vie va offrir à Tess, une jeune fille de dix-huit ans, l’occasion unique de connaître la vérité sur les secrets de sa famille. Elle va alors se lancer, à corps perdu, à la recherche de ses origines, prête à tout sacrifier.

    Tess découvrira ce père qui doit lui annoncer un terrible et incroyable secret ; mais en aura-t-il le temps ?

    Pierre, ce jeune homme sorti de nulle part, déstabilisera-t-il l’amour qu’elle porte à Léopold ? 

    Ceux qui ont cloisonné son existence ne sont-ils pas les mêmes qui la délivreront et la guideront sur le chemin de la vérité ?

    Un livre un jour

     


    12 commentaires
  • Un livre un jour...

     

    Cette semaine, j'ai lu plusieurs livres,

    deux arlequins sans beaucoup d'intérêt

    et un livre de Bruno Combes

    LE SECRET DE LA MONTAGNE NOIRE

    Tome I

    "Les amants de la bergerie"

    Un livre un jour...

    j'ai beaucoup aimé, je crois que je vais lire le Tome II dans la foulée

     

    Le secret de la Montagne Noire: Les amants de la bergerie par [COMBES, Bruno]

    Synopsis

    Tess, jeune lycéenne de dix-huit ans, quitte sa famille et sa Montagne Noire par un matin glacial de décembre. Elle ne supporte plus le silence qui règne au Domaine des Forges, la propriété viticole familiale située dans le pays de Cabardès, proche de la cité de Carcassonne. Elle part à la découverte d’elle-même dans une abbaye du Massif central. Tess ne pouvait pas imaginer que son départ allait faire ressurgir les secrets du passé, bien enfouis depuis des générations.

    Avec l’aide de Clotilde, Emma et Léopold, Tess parviendra-t-elle à se reconstruire ? Le cauchemar est-il terminé ? Les fantômes du passé ne vont-ils pas réapparaître ?

    Un livre un jour...

     


    13 commentaires
  • Un livre - Un jour

     

    Cette semaine j'ai lu un livre très noir, qui ne plaira pas à tout le monde,

    mais moi j'ai aimé, Nora Roberts sait décrire l'impensable avec beaucoup de précision

    c'est le 41 de cette série 

    Une enquête du Lieutenant Eve Dallas à New York en 2060

    sur les 29 meurtres très sanglants, commis par un jeune couple fou, à la recherche de l'amour absolu, mais ils ne trouveront que la prison hors planète

    Un livre - Un jour


    13 commentaires
  •  

    Un livre, un jour

     

    Cette semaine j'ai lu un livre de

    MICHEL BUSSI

    contrairement à beaucoup de monde, je n'ai pas trop aimé,

    j'ai ressenti un malaise tout au long du livre et la fin ne m'a pas plue

    mais ce n'est que mon avis

    dites moi (si vous l'avez lu) ce que vous en pensez

    N'oublier jamais - version enrichie - par [BUSSI, Michel]

    Vous croisez au bord d'une falaise une jolie fille ?
    Ne lui tendez pas la main !
    On pourrait croire que vous l'avez poussée. "

    Il court vite, Jamal, très vite. A cause de sa prothèse à la jambe et autres coups du sort, il a un destin à rattraper. A Yport, parti s'entraîner sur la plus haute falaise d'Europe, il a d'abord remarqué l'écharpe, rouge, accrochée à une clôture, puis la femme brune, incroyablement belle, la robe déchirée, le dos face au vide, les yeux rivés aux siens. Ils sont seuls au monde ; Jamal lui tend l'écharpe comme on lance une bouée.

    Quelques secondes plus tard, sur les galets glacés de la plage déserte, gît sous les yeux effarés de Jamal le corps inerte de l'inconnue.

    A son cou, l'écharpe rouge. 

    C'est la version de Jamal.

    Le croyez-vous ?

    Un livre, un jour


    19 commentaires
  •  

     

    Cette semaine j'ai lu un nouveau livre de

    JACQUES VANDROUX

    Un triller intéressant, des disparitions inquiétantes et un fou meurtrier

     

    Tout ce que j'aime dans ce triller

    Au Coeur du Solstice par [Vandroux, Jacques]

    Grenoble, mois de juin.
    Le corps d’une jeune femme est découvert dans l’ancien baptistère de la ville. Un fait divers supplémentaire ? Définitivement pas quand l’autopsie révèle que l’assassin a enlevé le cœur de la victime ! Meurtre rituel ? Acte d’un dément ? Le capitaine Nadia Barka est aussitôt saisi de l’enquête. La découverte d’un second cadavre va plonger la ville dans la psychose.
    Une course contre la montre se met en place entre la policière, en proie à ses doutes, et un psychopathe aux motifs inconnus.
    Aucun indice, si ce n’est le témoignage surprenant d’un homme, averti des disparitions et des meurtres par d’étranges apparitions. Mythomane, illuminé ou piste providentielle ? Nadia Barka et son équipe devront s’appuyer sur des alliés parfois déroutants pour tenter de stopper un tueur à l’efficacité redoutable.


    12 commentaires
  • Un livre - Un jour

      

    Cette semaine, j'ai lu un livre très envoûtant

    LES PIERRES COUCHEES

    de Jacques Vandroux

    Mélange d’action musclée, de fantastique et de légendes – ne dit-on pas qu’elles portent toutes un germe de vérité en elles ?–, ce roman sombre aux multiples rebondissements vous emmènera au cœur d’une lutte sans merci entre le bien et le mal... aux frontières parfois ténues.

     

    Les Pierres couchées par [Vandroux, Jacques]

    Depuis plusieurs semaines, Philippe Dubreuil est désespérément à la recherche de ses deux enfants enlevés au musée du Louvre. Un jour d’hiver, un mail inconnu l’envoie en pleine nuit au fin fond des landes bretonnes. S’accrochant à cette piste, Philippe se retrouve spectateur d’un meurtre rituel.

    Appelé à témoigner par la police, Philippe Dubreuil va peu à peu se retrouver au centre d’une conspiration qui fera exploser ses certitudes : tueurs sans scrupule, adorateurs d’une secte infiltrés dans les hautes strates de la société française vont le pourchasser sans qu’il en comprenne la raison.

    Aidé puis soutenu par des personnages de rencontre, des policiers en marge de la loi, un vieil aristocrate original féru d’archéologie, une sorcière antillaise, une medium russe au charme dangereux, des bretons à la fidélité aussi solide que le granit de leur terre, Philippe Dubreuil va parcourir Paris, la Bretagne, la Martinique, les Alpes pour faire échec au terrible complot en action et retrouver ses enfants mystérieusement mêlés à ces évènements dramatiques.

    Un livre - Un jour

     


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique