•  


    votre commentaire
  •  

    Comme il faisait beau, nous sommes allés au bord de la Ria

    Ballade au bord de la Ria

    Ballade au bord de la Ria

    Ballade au bord de la Ria

    Ballade au bord de la Ria

    Ballade au bord de la Ria

    Ballade au bord de la Ria


    17 commentaires
  • Premières photos de vacances

    Voici la vue que l'on a le matin au réveil

    pas mal, ça pourrait être pire

    Le soleil est revenu, pourvu qu'il reparte pas

    Bisous à toutes et tous


    13 commentaires
  •  


    9 commentaires
  •  

    Erquy - Côte d'Armor

    Erquy - Côte d'Armor

    Erquy - Côte d'Armor


    15 commentaires
  • Morbihan


    20 commentaires
  •  

     

    Ile de Saint Cado

    Ile de Saint Cado

     

    Ile de Saint Cado

    Photos de mai 2016

     


    16 commentaires
  • JPEG 

    Aujourd'hui je vais vous raconter l'histoire de 

    MARION DU FAOÜET

     

    Marion, troisième enfant de Félicien Tromel et d'Hélène Kerneau, est née le 6 mai 1717 dans le hameau de Porz-en-Haie, près du Faouët. Elle a deux frères ainés, François (1712) et Corentin, puis une sœur puinée, Louise (1719) et un jeune frère, René-Félicien, né en 1721.

    Marion a elle-même quatre enfants de son mariage secret avec un hobereau décavé, Henri Pezron : Renette, née en 1735 à Inguiniel, Jeanne, née en 1737 à Saint-Caradec-Trégomel, Thérèse, née en 1740 à Saint-Caradec-Trégomel, et Anne, née en 1745 à Saint-Tugdual. Henri Pezron, né le 1er janvier 1714 à Quimperlé de François et de Marie Le Hanvic, de Quimper, est arrêté et pendu en 1746. Marion aura également un fils, Joachim, né en 1748.

    Durant sa vie, elle demeure en divers lieux du Morbihan (Port-Louis, Saint-Caradec-Trégomel, Le Faouët), mais aussi à Quimperlé (Finistère).

    Marion commence sa carrière de bandit de grand chemin à l'âge de 23 ans, sur une grande partie de la Cornouaille. Elle a jusqu'à quarante hommes sous ses ordres, réunis dans la Compagnie Finefont. Les victimes sont dépouillées sans effusion de sang, et les voisins ou les pauvres, sont épargnés. La bande attaque surtout des « étrangers » à la région et, en particulier, les marchands qui reviennent des foires ou des pardons.

    Marion Tromel est arrêtée plusieurs fois (dont le 2 juillet 1752 à Poullaouen), mais s'évade ou obtient sa libération grâce à des protections.

    Finalement, elle est reconnue dans une rue de Nantes, capturée et jugée à Quimper. Bien que soumise à la question judiciaire, elle n'avoue rien et est condamnée à être pendue et étranglée par la prévôté de Quimper le 2 août 1755. La peine est exécutée le jour-même à 18 heures sur la place Saint-Corentin à Quimper.

    Cette tradition populaire, qui ne semble pas être parfaitement en phase avec la réalité historique, fait de Marion, un héros populaire, l'égérie d'un terroir.

    Marion

    Plusieurs localités du centre-ouest de la Bretagne lui attribuent des noms de rue. Une maison de quartier de Rennes, 10 allée Marion-du-Faouët, est baptisée Maison Marion-du-Faouët.

    Les Rives ont écrit une chanson sur Marion, de même que Tri Yann

    Marion

    Un téléfilm a été tourné en 1997

    avec Carole Richert dans le rôle titre

    JPEG

     


    13 commentaires
  • CHAPELLE SAINTE BARBE à LE FAOUET - Morbihan

    La chapelle Sainte-Barbe est située sur la commune de Le Faouët dans le Morbihan1, à un kilomètre et demi au nord-est du bourg. Étape sur un des chemins bretons du pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle et sanctuaire attirant de nombreux fidèles lors du pardon de sainte Barbe, le site a été aménagé dans le but de faciliter les processions et pèlerinages, avec son immense esplanade qui fait office de placître, l'escalier monumental avec rampe sur balustres et la chapelle.

    Chapelle de Ste Barbe

    Chapelle de Ste Barbe

    Chapelle de Ste Barbe

    Chapelle de Ste Barbe

     

    Quatre des vitraux de la chapelle datent du premier quart du xvie siècle et évoquent la vie (notamment une scène entourée de foudre) et la mort de sainte Barbe, de la Transfiguration, de l'Ascension, et de la Pentecôte. La chapelle abrite de nombreuses statues en bois sculpté ainsi que des ex-voto maritimes.

    Chapelle de Ste Barbe

    Chapelle de Ste Barbe

    Chapelle de Ste Barbe

    Chapelle de Ste Barbe

    Chapelle de Ste Barbe

    Chapelle de Ste Barbe

    Chapelle de Ste Barbe


    15 commentaires
  •  

    Centre Bouddhique Drukpa

    à Plouray (Morbihan)

     

    LE TEMPLE

    Soyons Zen - 2 -

     

    LA SALLE DE PRIERE

    Soyons Zen - 2 -


    14 commentaires
  •  

    Centre Bouddhique Drukpa

    à Plouray (Morbihan)

    Soyons zen...

     

    Après avoir pris soin de vous déchausser, vous pourrez pénétrer dans le Temple ou le Stûpa (monument sacré qui symbolise l'Esprit Eveillé) pour vous y recueillir et admirer d'impressionnantes statues. Vous aurez aussi la possibilité de tourner le Moulin à Prières (dans le sens des aiguilles d'une montre

    Soyons zen...

    Soyons zen...

    Demain la suite.....

    Soyons zen...


    12 commentaires
  •  

    Nous avons passé le week end dans le Morbihan,

    le temps était mitigé, samedi beau soleil, dimanche pluie bretonne (fine et mouillée)

    mais c'est pas grave, super week end avec des amis

    Dimanche matin nous sommes aller à la Trinité sur Mer, voir le bâteau

    de THOMAS COVILLE, le gagnant du Vendée Globe sur trimaran Sodebo

    Retour de Bretagne

    Retour de Bretagne

    Retour de Bretagne

    Thomas Coville (FRA) onboard 'Sodebo' his Ultim trimaran. Shown here training prior to the departure of his solo non stop around the world record attempt. Credit - Lloyd Images

    Retour de Bretagne


    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique