•  

    Le Parc de Clères

    Le Parc de Clères

    Le Parc de Clères

    Le Parc de Clères

    Le Parc de Clères

    Le Parc de Clères


    12 commentaires
  •  

    C’est à 28 km au nord de Rouen que se situe la localité de Clères. Celle-ci s’est créée autour de son château dont l’édification remonte au XIe siècle. Sans doute, simple motte féodale à l’origine, c’est au XIIIe siècle qu’il serait devenu une véritable place forte. La Normandie fut un théâtre privilégié de la guerre de cent ans et c’est pendant cette période que, victime des aléas guerriers, le château de Clères fut détruit par les troupes anglaises ou leurs alliés bourguignons en 1418. Flanqué de trois tours, c’est sur des voûtes datant du XIIIe siècle, que fut érigé au XVIe siècle un élégant manoir alliant colombages, grès et damiers de briques et de silex. Le jouxtant, le château, reconstruit par le seigneur du lieu, Georges III de Clères, fut victime de nouvelles destructions de la part des armées du duc de Bourgogne Charles le Téméraire.

    Parc de Clères

    Parc de Clères

    Parc de Clères

    Parc de Clères

    Parc de Clères

    Parc de Clères

    Parc de Clères - Le château


    13 commentaires
  •  

    Josselin - Le château - L'intérieur

    Josselin - Le château - L'intérieur

    Josselin - Le château - L'intérieur

    Josselin - Le château - L'intérieur

    Josselin - Le château - L'intérieur

    Josselin - Le château - L'intérieur

    Josselin - Le château - L'intérieur


    12 commentaires
  •  

    Josselin - Le château - 2 -

    Josselin - Le château - 2 -

    Josselin - Le château - 2 -

    Josselin - Le château - 2 -

    Josselin - Le château - 2 -

    Josselin - Le château - 2 -

    Josselin - Le château - 2 -

    Josselin - Le château - 2 -


    13 commentaires
  •  


    14 commentaires
  •  

    Bort les Orgues - Le chateau du Val

    Bort les Orgues - Le chateau du Val


    12 commentaires
  •  

    Le château de Vascœuil ou château de La Forestière est un manoir situé au nord du village du même nom, dans l'Eure, en Normandie. Il comprend un logis, un colombier, une ferme, le tout enclos.

    Le colombier (façades et toitures) fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 21 novembre 1985. Le logis du château (façades et toitures) fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 26 avril 1991

    Le château de Vascoeuil - 27 -

    Le château de Vascoeuil - 27 -

    Le château de Vascoeuil - 27 -

     

    La seigneurie de Vascœuil, qui relève de la seigneurie de Saint-Denis-le-Thiboult, appartient en 1080 à Gilbert de Vascœuil. Le domaine de Vascœuil appartenait au duché de Longueville jusqu'en 1694. À cette date, le dernier duc étant mort sans descendance, le roi de France s'appropria ses terres. Le fief de Vascœuil appartint jusqu'en 1505 à la puissante famille de La Haye, puis fut vendu au marchand rouennais Guillaume Le Gras.

    La tour du château accueillit en son temps le cabinet de travail de l'historien Jules Michelet, qui y fit plusieurs séjours de 1843 à 1860, son gendre M. A. Dumesnil étant alors propriétaire du château.

    Le château visible aujourd'hui est une ancienne demeure des xive et xvie siècles, surmonté d'une tour octogonale du xiie siècle. Devant se trouve une cour d'honneur, où est présent un colombier. L'ensemble s'inscrit dans un parc à la française de trois hectares.

    Le château de Vascoeuil - 27 -

     

    Une galerie ouverte de sculptures dans le parc attenant, qui réunit en permanence une cinquantaine d’œuvres originales (bronzes, marbres, céramiques, mosaïques) de Braque, Chemiakin, Cocteau, Salvador Dalí, Pierre Székely, Vasarely, Volti...

    Le château de Vascoeuil - 27 -

    Le château de Vascoeuil - 27 -

    Le château de Vascoeuil - 27 -

    Le château de Vascoeuil - 27 -

    Le château de Vascoeuil - 27 -

    Le château de Vascoeuil - 27 -

    Le château de Vascoeuil - 27 -

    Le château de Vascoeuil - 27 -

    Le château de Vascoeuil - 27 -

    Le château de Vascoeuil - 27 -

    Le château de Vascoeuil - 27 -

    Le château de Vascoeuil - 27 -


    11 commentaires
  •  

    Comme vous pouvez le constater, j'ai compressé le nom de

    mes 2 blogs

    j'espère que ça vous plaira

    Ce blog de changera pas, je vous montrerai les photos de mes voyages et vacances,

    mais j'y ajouterai des fleurs de chaque destination

    Bisous à tous et toutes

     ♥La cité de Carcassonne ♥

     

    Compression

    Compression

    Compression


    18 commentaires
  •  


    14 commentaires
  •  

    CHÂTEAU DE BRISSAC

    BRISSAC-QUINCÉ - 36 km de Saumur. Au cœur d’un village ancien et entouré d’un vignoble baigné par la rivière Aubance, Brissac élève ses façades monumentales. Surnommé le « Géant du Val de Loire », ce château est la demeure des ducs de Brissac depuis plus d’un demi-millénaire. La visite des salons et des chambres d’apparat révèle un décor éblouissant de plafonds peints et dorés à la feuille d’or.

     

    N'hésitez pas à allez voir mon autre blog

    http://flanerieflorale.eklablog.com

     

     

     


    9 commentaires
  • Au xe siècle, mise en place et fondation des quatre baronnies du Périgord : Bourdeilles, BironBeynac et Mareuil. Mais ce n'est qu'au xiie siècle qu'est attestée l'existence du village alors appelé Burgus ou villa. Du xie au xiie siècle, on constate une expansion démographique. Vers 1259, les guerres fratricides des Bourdeille contribueront à la démolition du premier château. En août 1263, le vicomte de Limoges Guy VI le Preux meurt à Brantôme après son échec au siège du château de Bourdeilles2.

     
    L'église et les deux châteaux

    À partir de 1273, année au cours de laquelle Édouard Ier d'Angleterre investit le château de Bourdeilles3, l'abbé de Brantôme revendique la suzeraineté sur la seigneurie de Bourdeilles. En 1280, le château devient la possession de l'abbé Bernard de Maulmont. Il favorise alors son frère Géraud en lui donnant en fief la châtellenie de Bourdeilles en 1283. Imposé comme coseigneur, Géraud de Maulmont fait construire, à partir de 1283, le château fort dit "château neuf"4. Néanmoins, le vieux lignage des barons de Bourdeilles entre à nouveau en possession de la baronnie et la conserve jusqu'en 1672. À la fin du xviie siècle et jusqu'à la fin du xviiie siècle, la baronnie de Bourdeilles appartient à plusieurs familles : Chapelle de Jumilhac, Bertin, et ce n'est qu'en 1842 que la Maison de Bourdeille, descendante des anciens barons du même nom rachète le château de Bourdeilles et le conserve jusqu'à la mort du dernier d'entre eux, en 1947.

     

    LES CHATEAUX

    Bourdeilles - Dordogne

    Bourdeilles - Dordogne

    Bourdeilles - Dordogne

    Bourdeilles - Dordogne

    Bourdeilles - Dordogne

    Bourdeilles - Dordogne

    Bourdeilles - Dordogne

    Bourdeilles - Dordogne

    Bourdeilles - Dordogne

    Bourdeilles - Dordogne

     

    Bourdeilles - Dordogne

     


    15 commentaires
  • Comme promis je vous montre le clou de la maison

    LA CUISINE

    Il faut prendre des escaliers (dérobés) pour y accéder

    Le château de Valencay (Indre) -3 -

     

    Le château de Valencay (Indre) -3 -

    Le château de Valencay (Indre) -3 -

     

    Le monte plat (il fallait de bons muscles, tout à la main)

    Le château de Valencay (Indre) -3 -

    Le château de Valencay (Indre) -3 -

    Le château de Valencay (Indre) -3 -

    Le château de Valencay (Indre) -3 -

    Le château de Valencay (Indre) -3 -

    Le château de Valencay (Indre) -3 -

    Le château de Valencay (Indre) -3 -

    Le château de Valencay (Indre) -3 -

    Le château de Valencay (Indre) -3 -

    Le château de Valencay (Indre) -3 -

     

    LA CAVE

    Le château de Valencay (Indre) -3 -

    Le château de Valencay (Indre) -3 -

    Le château de Valencay (Indre) -3 -

     

    Le château de Valencay (Indre) -3 -


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique