•  

    Et voilà nous sommes rentrés, il pleut autant qu'en Bretagne

    J'irai revoir ma Normandie.....


    16 commentaires
  •  

    Et si on faisait un petit tour à l'intérieur

    je crois que ça va vous plaire

    ROUEN - La cathédrale - 2 -

    ROUEN - La cathédrale - 2 -

    ROUEN - La cathédrale - 2 -

    ROUEN - La cathédrale - 2 -

    ROUEN - La cathédrale - 2 -

    ROUEN - La cathédrale - 2 -

    ROUEN - La cathédrale - 2 -

    ROUEN - La cathédrale - 2 -

    ROUEN - La cathédrale - 2 -

    ROUEN - La cathédrale - 2 -


    11 commentaires
  •  

    Je ne pouvais pas finir la visite de Rouen

    sans vous montrer notre cathédrale

    ROUEN - La cathédrale

    ROUEN - La cathédrale

    ROUEN - La cathédrale

    ROUEN - La cathédrale

    ROUEN - La cathédrale

    ROUEN - La cathédrale

    ROUEN - La cathédrale


    16 commentaires
  •  

    Rouen - Un tour de grande roue

    Rouen - Un tour de grande roue

    Rouen - Un tour de grande roue

    Rouen - Un tour de grande roue

    Rouen - Un tour de grande roue

    Rouen - Un tour de grande roue

    Rouen - Un tour de grande roue

    Rouen - Un tour de grande roue

    Rouen - Un tour de grande roue

    Rouen - Un tour de grande roue

    Rouen - Un tour de grande roue

    Rouen - Un tour de grande roue

    Rouen - Un tour de grande roue

    Rouen - Un tour de grande roue

    Rouen - Un tour de grande roue

     

    Rouen - Un tour de grande roue


    15 commentaires
  • Aujourd'hui je voudrai vous montrer le 

    Palais de Justice

    ♥♦♣♠♥ 

    Le palais de justice de Rouen est l'ancien Échiquier de Normandie construit dans la ville de Rouen entre la fin du xve siècle et le xxe siècle. Devenu Parlement de Normandie sous le règne de François Ier en 1515, il abrite le palais de justice depuis la révolution française et fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 18401,2. Par la suite, il est également classé en 1977 et inscrit en 1979.

    ROUEN - 2 -

    ROUEN - 2 -

    ROUEN - 2 -

    ROUEN - 2 -

    ROUEN - 2 -

    ROUEN - 2 -


    16 commentaires
  • Après plusieurs sans pouvoir poster, c'est reparti,

    j'ai pu vous mettre quelques photos de de Rouen

     

    L'Aitre Saint Maclou

    L'aître Saint-Maclou est un ancien cimetière charnier datant du xvie siècle, situé 186, rue Martainville à Rouen, en France. Il constitue un des rares exemples d'ossuaire de ce type subsistant en Europe.

    L'aître Saint-Maclou fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1862

     

    Le cimetière Saint-Maclou remonte à la Peste noire de 1348. À la suite d'une nouvelle épidémie de peste au xvie siècle, il devient nécessaire d'en augmenter la capacité. La paroisse décide alors d'aménager des galeries surmontées de combles, destinés à contenir les ossements. L'édification de l'ossuaire débute en 1526 par la galerie ouest, sous la direction de Guillaume Rybert. Les galeries nord et est sont bâties durant les années qui suivent, elles sont achevées respectivement en 1529 et 1533.

    La galerie du sud n'est en revanche réalisée qu'en 1651, à la suite d'un legs du père Robert Duchesne, destiné à abriter une école pour les garçons pauvres de la paroisse, 

     

    Vous remarquerez les têtes de mort sculptées sur les façades

     

    Rouen

    Rouen


    14 commentaires
  • Aujourd'hui avec la Zizine nous avons affronté les éléments

    malgré une pluie discontinue nous sommes allés au Marché de Noël

    les photos ne sont pas excellentes, le ciel était gris et il pleuvait beaucoup

    Marché de Noël à Rouen

    Marché de Noël à Rouen

    Marché de Noël à Rouen

    Marché de Noël à Rouen

    Marché de Noël à Rouen

    Marché de Noël à Rouen

    Marché de Noël à Rouen


    20 commentaires
  • Le Pont Corneille est un des premier pont construit après la guerre

    il enjambe la Seine pour relier la rive gauche, l'île Lacroix

    et la rive droite

    Rouen - Le Pont Corneille


    20 commentaires
  • Je ne pouvais pas quitter Rouen et ne pas vous montrer l'église Jeanne d'Arc

    et l'endroit où elle fût brûlée sur la Place du Vieux Marché

    Jeanne d'Arc

    Jeanne d'Arc

    Jeanne d'Arc

    Jeanne d'Arc

     

    Jeanne d'Arc

    Jeanne d'Arc

    Jeanne d'Arc

    ROUEN - Eglise Jeanne d'Arc nika

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    8 commentaires
  • Fin de la visite à ROUEN

    j'espère vous avoir donné l'envie de venir visiter

    La Cathédrale Notre Dame 

    Classé Monument Historique.

    Située au coeur de la ville, la cathédrale Notre-Dame de Rouen est un monument où l'on peut lire toute l'évolution de l'art gothique. La construction de l'édifice a été entreprise au milieu du XIIe siècle, à l'emplacement de la cathédrale romane dont on a conservé la crypte. Une centaine d'années plus tard, elle était achevée mais elle fut remaniée et terminée au cours des siècles suivants. La façade représente ainsi un précieux témoignage de l'évolution de l'art gothique du milieu du XIIe siècle jusqu'au début du XVIe siècle. La jolie tour lanterne a reçu au XIXe siècle une flèche en fonte qui s'élève à 151 mètres !

    La Cathédrale abrite dans le déambulatoire quelques sépultures des anciens ducs de Normandie, telles celle de Rollon, le fondateur du duché et celle de Richard Coeur de Lion, qui aimait tant la ville et fit déposer son coeur dans la crypte après sa mort. Toute l'histoire du vitrail du XIIIe siècle à nos jours peut se lire à l'intérieur de l'église.

    Durant les années 1890, le célèbre peintre Claude Monet peint une série de 30 tableaux représentant la cathédrale aux différentes heures du jour et des saisons.
     

    Les cryptes de la cathédrale peuvent se visiter, 

     

    Saint Pierre - Saint Matthieu

     

    Saint Antoine

     

    La Vierge Marie et L'enfant Jésus (il suce ses doigts)

     

    Un drakkar normand


    19 commentaires
  •  

     


    18 commentaires
  • L'aître Saint-Maclou tire son nom du vieux français aitre, ayant eu le sens de « cimetière », issu du latin atrium, qui désigne la cour intérieure d'entrée précédant l'entrée d'une villa romaine, d'où par extension le cimetière situé avant l'entrée de l'église ; et de la paroisse Saint-Maclou, dont l'église du xve siècle se situe à proximité.

    Le cimetière Saint-Maclou remonte à la Peste noire de 1348. Suite à une nouvelle épidémie de peste au xvie siècle, il devient nécessaire d'en augmenter la capacité. La paroisse décide alors d'aménager des galeries surmontées de combles, destinés à contenir les ossements. L'édification de l'ossuaire débute en 1526 par la galerie ouest, sous la direction de Guillaume Rybert. Les galeries nord et est sont bâties durant les années qui suivent, elles sont achevées respectivement en 1529 et 1533.

    La galerie du sud n'est en revanche réalisée qu'en 1651, suite à un legs du père Robert Duchesne, destiné à abriter une école pour les garçons pauvres de la paroisse, malgré l'utilisation toujours active du cimetière. La chapelle Saint-Michel est érigée par Pierre Daust en 1658.

    Les statuettes des colonnes sont endommagées en 1562 lors des guerres de religion.

    En 1705, l'école de charité, créée dans ces lieux en 1659, est confiée aux Frères des Écoles chrétiennes, institut fondé à Rouen, par saint Jean-Baptiste de La Salle. L'école est établie entre la chapelle des Trépassés et la chapelle Saint-Michel. Les galeries sont alors transformées afin d'y accueillir des salles de classe, de 1745 à 1749. Le charnier est partiellement reconstruit suite à un incendie en 1758.

    Le Parlement de Normandie ordonne la suppression des lieux de sépulture urbains en 1779, suite d'une ordonnance royale. Le cimetière Saint-Maclou est en conséquence fermé en 1781. Le croix centrale est détruite en 1792, et remplacée en 1818.

    Détail d'une galerie.

    En 1911, un pensionnat de jeunes filles remplace l'école des frères (fermée en 1907). La Ville de Rouen fait en 1927 l'acquisition des bâtiments, laissés dans un état de semi-abandon. Elle projette d'y installer le musée d'art normand qui occupait l'église Saint-Laurent, mais après restauration des bâtiments, c'est finalement l'école des Beaux-Arts qui s'y installe en 1940 après l'incendie de la Halle aux Toiles. Elle y demeure toujours au xxie siècle et accueille 180 étudiants dans ses locaux.

     

    ROUEN - L'Aître Saint Maclou

    ROUEN - L'Aître Saint Maclou

    ROUEN - L'Aître Saint Maclou

    ROUEN - L'Aître Saint Maclou


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique