•  

    La photo de la semaine

    Pour Patricia cette semaine, une photo prise sur la terrasse

    avant de repartir pour la Bretagne

     

    La photo de la semaine

     

    La photo de la semaineNIKA


    11 commentaires
  •  

    La rose du samedi n° 23

     

    Roses de mon jardin

    La rose du samedi n° 23

     

    La rose du samedi n° 23NIKA


    10 commentaires
  •  


    13 commentaires
  •  

    Roses de Bretagne

    Roses de Bretagne

    Roses de Bretagne

    Roses de Bretagne

    Roses de Bretagne


    10 commentaires
  •  

    Un livre, un jour.....

    Depuis une quinzaine de jours, j'ai dévoré les livres

    D'abord un livre de Nora Roberts

    LE CERCLE BRISE

    j'ai beaucoup aimé, une histoire policière sous fond de musique rock

     

     

    Après avoir passé les deux premières années de sa vie auprès d'une mère violente et dépressive, Emma est recueillie par son père, un chanteur de rock au succès international, et sa femme. Pour la fillette, c'est le début d'une vie nouvelle, dans la joie et l'amour qu'elle n'avait jusque-là jamais connus. Et bientôt, c'est un petit frère qui vient agrandir la famille. Mais le bonheur est de courte durée ; le bébé se fait assassiner sous le regard impuissant d'Emma. Des années plus tard, rongée par la culpabilité, toujours hantée par cette terrible nuit, Emma décide d'en finir et se lance sur les traces du criminel...

     

    Un livre, un jour.....

     

     

    Le 2ème livre est de Bernard SIMONAY

    PRINCESSE MAORIE

    Une merveille, je l'ai lu en 3 jours, une histoire que se passe en Nouvelle Zélande en 1865

     

     

    Laura, jeune aristocrate anglaise, part pour la Nouvelle-Zélande afin de retrouver sa véritable mère, Cécilia. Guidée par un espoir fou, Laura parcourt le pays, en quête d'indices et de personnes l'ayant connue. Elle remonte ainsi le cours d'une existence tumultueuse et sans compromis. Trahie par des colons corrompus, Cécilia s'était juré de se venger. Elle s'est réfugiée auprès des Maoris. En dépit de son rang, elle a épousé l'un des leurs et s'est impliquée passionnément dans leur lutte pour reconquérir leurs territoires. Mais les démarches de Laura aboutissent toutes à cette impasse : on a perdu la trace de la " princesse maorie " au cours de sanglantes rébellions. Contre toute logique, Cécilia pourrait-elle être encore vivante ? 

     

    Un livre, un jour.....

     

     

    Et cette semaine le dernier Guillaume MUSSO

    UN APPARTEMENT A PARIS

    J'ai été un peu déçue, on retrouve toujours un peu le même thème,

    ça se lit très vite, on connait la fin au bout de 20 pages

     

     

    Paris, un atelier d'artiste caché au fond d'une allée verdoyante. 

    Madeline l'a loué pour s'y reposer et s'isoler. 

    À la suite d'une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours. 

    L'atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l'assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd'hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d'unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires. 

    Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais. 

     

    J'en ai commencé un autre, je vous en parlerai la semaine prochaine

    Bisous à tous et bonne semaine

    Un livre, un jour.....

     


    10 commentaires
  • La photo de la semaine

     

    Photo prise lundi

    La photo de la semaine

     

    La photo de la semaine


    6 commentaires
  • Rose du samedi logo 3

    Un bouton de rose

    La rose du samedi

    Bonne journée

     


    5 commentaires
  •  


    8 commentaires
  •  

    Nous sommes rentrés aujourd'hui, nous quittons la Bretagne pour une huitaine de jours

    il faut s'occuper du jardin et aller chez le médecin faire la révision des 3 mois

    le jardin était en effervescence, ça poussait de partout, mes fleurs sont magnifiques

    voici un aperçu

     

    Le rosier "Pierre de Ronsard" ploie sous les fleurs

    Retour......

    Retour......

     

    Les pavots ont poussés dans les pavés

    Retour......

     

    Un hortensia (que j'ai ramené de Bretagne l'année dernière) qui était bleu

    et qui est devenu rouge

    Retour......

     

    Un rosier qui monte vers le ciel à plus de 3 m

    Retour......

    Retour......

     

    Retour......


    13 commentaires
  •  

    Le terme aigrette en zoologie est un nom vernaculaire qui désigne en français plusieurs espèces d'oiseaux pélécaniformes. Ce mot s'applique principalement aux oiseaux du genre Egretta aussi pour désigner quelques espèces du genre Ardea, dont l'espèce la plus connue : la Grande aigrette (Ardea alba). Aigrette est aussi plus précisément le nom que la nomenclature aviaire en langue française donne à 13 espèces d'oiseaux.

     

     

    'Aigrette garzette est une des espèces de petits hérons au plumage blanc immaculé présentes à travers le monde. Mais chez elle, le morphe sombre est extrêmement rare. Comme toutes les aigrettes, elle présente un corps élancé et élégant. Le bec noir est une véritable dague. Il est long et fin, très légèrement incurvé vers le bas. Les lores sont de couleur variable suivant l'état physiologique. En période inter-nuptiale, ils sont de couleur jaune à verdâtre, en phase avec l'iris lui même jaune. Mais en période de reproduction, les adultes nicheurs voient leurs lores virer au rose bleuté ou au violet. Les longues pattes noires sont munies de doigts jaunes, exceptés chez les sous-espèces d'Océanie où elles peuvent être toutes noires, ou alors avec le sole jaune. Lors de la reproduction, des plumes ornementales apparaissent, filiformes à l'arrière de la tête, plumeuses et duveteuses au bas du cou, à l'arrière du bras et sur le dos, participant au plumage nuptial spécifique. Ce sont ces plumes particulières qui ont valu à ces oiseaux le nom générique d'aigrettes.


    9 commentaires
  • Cette plage est magnifique et l'avantage est qu'elle est déserte


    15 commentaires
  • Photo de la semaine

    Pour la photo de la semaine, je vous emmène faire un tour en vélo

    dans la campagne bretonne

    Photo de la semaine


    12 commentaires