• Paris - Le père Lachaise -2-

    Voici l'histoire d'Héloïse et Abélard

    -=-=-=-=-=-

    Pierre Abélard naît en 1079 dans une famille noble. Fils du seigneur du Pallet il est destiné au métier des armes comme ses frères. Mais sa soif de connaissance et sa passion des lettres le font se tourner vers l’éducation. Il se rend à Paris où il enseigne la philosophie. Intellectuel surdoué, dialecticien redoutable, il est un jeune professeur admiré par ses élèves. Réputé et respecté malgré son caractère peu commode. À 36 ans, il est un brillant maître en théologie à la Cathédrale de Notre Dame de Paris. Le Chanoine Fulbert lui confie l’éducation de sa nièce, Héloïse. Elle a 17 ans. Il est tout de suite bouleversé par son intelligence et sa beauté.

    Héloïse naît en 1100. Elle est élevée et instruite à l’abbaye d’Argenteuil, monastère réservé aux femmes, puis à la cathédrale Notre Dame de Paris où son oncle est chanoine. Jeune nonne pertinente, sa vivacité d’esprit et sa beauté sont troublées par la présence de ce nouveau professeur, Pierre Abélard, un homme mûr et séduisant.

    Leur histoire ne reste pas longtemps platonique. La passion les inspire et les pousse l’un vers l’autre. Le maître et l’élève s’aiment envers et contre tous. La passion charnelle les consume, bien loin des enseignements reçus par chacun d’eux. Héloïse tombe alors enceinte. Abélard l’enlève et ils se réfugient en Bretagne où elle donne naissance à leur fils Astrolabe. Elle rentre alors à Argenteuil abandonnant son enfant à la famille de son aimé. Ils se marient secrètement. Sur l’insistance d’Abélard et par amour pour lui, elle accepte de se retirer dans le monastère où elle a passé son enfance. Le scandale de leur relation finit par éclater quand le Chanoine Fulbert furieux dénonce leur mariage secret et nuisible à la carrière d’Abélard, qui a trahi l’église, selon les lois de l’époque. Le chanoine emploie alors deux sbires pour punir le philosophe. Il sera ainsi émasculé. Cette mutilation met un terme à sa carrière d’ecclésiastique et d’enseignant, mais la vengeance est si cruelle et si scandaleuse que le chanoine se voit relevé de ses fonctions durant quelques années.

    Héloïse prend le voile à l’abbaye d’Argenteuil. Et devient en 1129 abbesse du couvent du monastère le Paraclet, près de l’ermitage fondé par Abélard et qu’elle a su rendre prospère. Philosophe reconnue, elle l’administrera le restant de sa vie. Loin de son amour qu’elle transformera en lien spirituel, mais auquel elle ne renoncera jamais.

    Abélard se réfugie à l’abbaye Saint-Denis où il devient moine et continue ses travaux de philosophie. Désormais, leur fougueuse passion s’exprimera dans les lettres de leur amour, de magnifiques et lyriques échanges en latin. Elle avoue être condamnée au cloître par son amour tragique pour lui, avec qui elle a connu la plénitude de l’être. L’admiration intellectuelle et mutuelle jaillit de cette correspondance entre les époux.

    Cet amour au fil des mots n’a pas d’âge, il est universel. Dans leur tragédie, les deux amants puisent la source intarissable de leur relation bien au-delà du charnel. Empreinte de spiritualité, leur passion se mue en un échange intellectuel et philosophique qui traverse le temps. Persécutés au point d’être contraints d’embrasser la vie monastique, rien n’altère leur lien.

    Abélard meurt en 1142, elle réclame sa dépouille et l’ensevelit au Paraclet. Lorsqu’elle disparaît en 1164, la légende dit que sa volonté d’être déposée après sa mort dans le tombeau de son mari fut respectée, et qu’Abélard, mort depuis tant d’années, étendit les bras pour la recevoir et les ferma, la tenant embrassée, à jamais. En 1917 la mairie de Paris fait transporter les restes de ce couple de légende au cimetière du Père-Lachaise, leur dernière demeure.

    Paris - Le père Lachaise -2-

    Paris - Le père Lachaise -2-

    Paris - Le père Lachaise -2-

    Paris - Le père Lachaise -2-

    Paris - Le père Lachaise -2-

    Paris - Le père Lachaise -2-

    « Paris - Le Père LachaiseMildéfis n° 154 - L'artisanat »

  • Commentaires

    16
    Samedi 18 Avril 2015 à 21:11

    Très bel article !!! As-tu lu le dernier livre de Jean Teulé ? J e crois bien qu'il te plairait !!!


    Bonne escapade !!! A bientôt

    15
    Mardi 14 Avril 2015 à 20:09

    anika

    trés bel article 

    quand j'étais jeune ,habitant dans le 18 eme 

    je suis allée plusieurs fois au pére lachaise 

    merci de tes belles photos as tu eu du beau temps ? 

    trés belle journée chez moi 

    bonne soirée 

    bisous 

    mireille

    14
    pontdevie-pivoine
    Mardi 14 Avril 2015 à 16:52

    Je reviens par ici Anika car, comme une de mes amies est en train de faire paraître des articles sur sa visite dans ce cimetière, j'étais dans la pensée que je lui répondais c'est pourquoi j'ai fait mention de "véronique". Mais mes remarques restent quand même valables.

    Gros bisous à toi Anika.

    13
    pontdevie-pivoine
    Mardi 14 Avril 2015 à 16:50

    Cette tombe a toujours eu un mystère pour moi. J'ai bien du mal à me faire à cette légende qui me semble si "compliquée" et loin quand même de "Roméo et Juliette" que je préfère.

    Plein de bisous pour toi Véronique, avec ce beau temps, il fait encore 26 sur mon balcon en cette soirée et j'avoue qu'au delà, je commence à transpirer et j'ai horreur de transpirer !

    12
    Marie-France
    Mardi 14 Avril 2015 à 15:39

    Bonjour Anika

    Merci pour cette belle histoire qui finit au cimetière du Père Lachaise. Bonne fin de journée.

    11
    Mardi 14 Avril 2015 à 12:21

    Une histoire d'amour belle mais tragique à la fois ... Ils ne rigolaient pas à l'époque ! eek Si je ne repasse pas par ici, je vous souhaite un bon séjour (du côté de ton header ?) Nous partons lundi pour ... sarcastic je n'ai pas besoin de te le préciser, espérons que le beau temps continuera ... Bisous 

    PS Cet après-midi, je vais au parc de Clères, il y aura moins de monde qu'au week-end, il y avait la queue jusque sur la route, tous les parkings étaient pleins, pas une seule place, heureusement j'ai une amie qui habite dans Clères et je me gare chez elle.

    10
    Mardi 14 Avril 2015 à 11:28

    Bonjour Anika

    Une très belle page fort intéressante et superbement illustrée .

    Merci pour ce beau partage

    Je te souhaite une belle journée

    Gros bisous

    9
    Mardi 14 Avril 2015 à 10:38

    Bonjour Anika

    Ah oui c'est intéressent cette histoire

    Je te souhaite une bonne journée sous le soleil, bisous

    8
    Mardi 14 Avril 2015 à 09:11

    Belle histoire.

    Bises, Anika, bonne journée.

    7
    Mardi 14 Avril 2015 à 09:04

    Kikou,

    Très instructif !

    Passe un bon mardi ensoleillé, bisous,

    Nadine

    6
    Mardi 14 Avril 2015 à 07:38

    Kikou Anika ! merci pour moi aussi pour cette publication fort intéressante ! et l'histoire concernat Abélard ! Bonne journée ! BiZes ! Daph sarcastic

    5
    Mardi 14 Avril 2015 à 07:07

    Bonjour,
    Belle et triste histoire ! … Et, magnifique monument …
    Mais pourquoi ce nom : Père Lachaise ?
    Bonne journée … @micalement … Claude

    4
    Mardi 14 Avril 2015 à 06:49

    Intéressant ! bonne journée

    3
    Mardi 14 Avril 2015 à 02:24

    çà rigolait pas dans ce temps-là ! Belle histoire que je ne connaissais pas du tout. Qui vous a donné l'envie de visiter ce légendaire cimetière ?

    alors comme çà R. joue à nouveau du pinceau, avant les vacances !

    Bisous de Lydie

    2
    Mardi 14 Avril 2015 à 00:47

    Merci pour cette jolie histoire.

    Je n'y suis jamais allée à mon grand regret.

    1
    Mardi 14 Avril 2015 à 00:18
    Dani et CHATS

    Coucou Anika.


    J'y suis allée 2 fois.

    Malgré ces 2 fois, je n'ai pas pu tout voir.

    La tombe de Jim Morisson était gardée  (mais pas la 1ère fois)

    J'ai mis des photos sur mon blog Eklablog, tu peux les consulter si tu veux,

    avec des liens intéressants.


    Article n°1

    http://leschatsdubocage.eklablog.com/le-pere-lachaise-a49503646


    Article n°2 (célébrités contemporaines)

    http://leschatsdubocage.eklablog.com/le-pere-lachaise-suite-a49503638

     

    Perso je ne trouve pas du tout ce cimetière macabre.

     Il est vraiment très beau, l'endroit est superbe !

     

    Bises. Dani

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :