•  

    La rose du samedi

    La rose du samedi


    1 commentaire
  • Le tableau du samedi

    Défi géré par LADY MARIANNE

     

    Cette semaine je voudrai vous parler d'un très grand peintre

     

    SALVADOR DALI

     

    Salvador Dalí, de son nom complet Salvador Domingo Felipe Jacinto Dalí i Domènech, marquis de Dalí de Púbol, né à Figueras le 11 mai 1904, et mort dans la même ville, le 23 janvier 1989, est un peintre, sculpteur, graveur, scénariste et écrivain catalan de nationalité espagnole. Il est considéré comme l'un des principaux représentants du surréalisme, et comme l'un des plus célèbres peintres du xxe siècle.

     

    Le tableau du samedi

     

    Autoportrait

    Le tableau du samedi

    Le tableau du samedi


    7 commentaires
  •  

    La photo de la semaine

    La photo de la semaine

    La photo de la semaine


    11 commentaires
  •  

    A 40 kilomètres à l’est de Rouen, dans l’une des plus belle hêtraies d’Europe, Lyons le bien nommé étire ses façades parées de colombages, de torchis colorés et de briques le long de la Lieure. Les commerces s’animent autour des halles du XVIIIème siècle, où l’on trouve également quelques fleurons de l’architecture locale tels le Vieux Logis ou l’ancien bailliage devenu hôtel de ville.

    Lyons la forêt - 1 -

    Construit sur l’emplacement d’un château-fort édifié au XIIe siècle, le centre de Lyons en a adopté le plan, autour de l’ancienne motte féodale. Les Halles du XVIIIe (ISMH) se situent au centre d’une place très vivante où alternent des maisons anciennes en briques roses ou à colombages normands.

     

     

    Lyons la forêt - 1 -

    Lyons la forêt - 1 -

     

    Lyons la forêt - 1 -


    17 commentaires
  •  

    Votre photo préférée n° 5

     

    La semaine dernière vous avez été nombreux (ses)

    a participer, je vous en remercie

    cette semaine de très belles photos

    la semaine prochaine j'espère en avoir un peu plus

     

    MA PARTICIPATION

    Votre photo préférée n° 5

     

    La participation de LADY MARIANNE

    Votre photo préférée n° 5

     

     

    Participation de MILFONTAINES

    Votre photo préférée n° 5

     

     

    Participation de MISS FUJJI

    Votre photo préférée n° 5

     

     

    Participation de JOSSE

    Votre photo préférée n° 5

     

    Participation de MICHEL

    Votre photo préférée n° 5

     

     

    Votre photo préférée n° 5


    15 commentaires
  •  

    Mildéfis n° 216 - Des fruits sur un arbre

    Pour ce 15 novembre, Mildéfis nous demande

    des fruits sur un arbre ou dans une corbeille

    Dans la campagne normande

    il reste quelques pommes sur les arbres

     

    Mildéfis n° 216 - Des fruits sur un arbre

    Mildéfis n° 216 - Des fruits sur un arbre

    Mildéfis n° 216 - Des fruits sur un arbre

    Mildéfis n° 216 - Des fruits sur un arbre

     


    14 commentaires
  •  

    DE M'ENVOYER

    VOTRE PHOTO PREFEREE

    MERCI

    N'oubliez pas.............


    4 commentaires
  •  

    Pour bien commencer la semaine

    UNE TITE HISTOIRE

     

    5régles à ne pas oublier :

     

    1- L'argent ne fait pas le bonheur mais il est plus

    confortable de pleurer en Mercedes qu'à vélo.

    - - - - - - - - - -

    2- Pardonne à ton ennemi mais n'oublie jamais

    le nom de ce con.

    - - - - - - - - - -

    3- Aide ton prochain quand il est dans la merde et il se

    souviendra de toi quand il y sera à nouveau.

    - - - - - - - - - -

    4- Beaucoup de gens sont en vie seulement parce qu'il est

    illégal de les tuer.

    - - - - - - - - - -

    5- L'alcool ne résout pas les problèmes...

    mais le lait et l'eau non plus.

    - - - - - - - - - -

    Et les autres règles, tout aussi

    importantes

    - - - - - - - - - -

    - Il ne faut pas avoir peur des chevaux sous le capot

    mais de l'âne derrière le volant.

    - - - - - - - - - -

    - Ce ne sont pas les enfants sur la banquette arrière qui font les accidents

    mais bien les accidents sur la banquette arrière qui font des enfants...

    - - - - - - - - - -

    - Il ne faut pas boire au volant, il faut boire à la bouteille.

    - - - - - - - - - -

     

    > > > - Quand tu t'adresses à une femme, il faut un sujet,

    un verbe et un compliment.

    - - - - - - - - - -

    - Les femmes qui se vantent d'être courtisées par

    beaucoup d'hommes ne devraient pas oublier que les

    produits à bas prix attirent beaucoup de clients.

    - - - - - - - - - -

     

    > > > - Certains jouent aux échecs,...d'autres les collectionnent.

    - - - - - - - - - -

    - Mieux vaut se taire et passer pour un con que de

    l'ouvrir et ne laisser aucun doute sur le sujet.

    - - - - - - - - - -

    - C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à

    celle du son que tant de gens paraissent brillants avant

    d'avoir l'air con.

    - - - - - - - - - -

    Et, pour terminer en beauté avec un air plus catholique :

    Mouloud a de si mauvaises notes que ses parents

    décident de le retirer de l'école publique, pour le mettre

    dans une école catholique réputée, très, très stricte.

    Dès son premier bulletin, ils découvrent stupéfaits et

    heureux, que leur fils a récolté des notes presque

    parfaites dans toutes les matières.

    Ils l'interrogent et le garçon répond :

    " Quand je suis entré dans la classe et que j'ai vu qu'ils en

    avaient cloué un sur une croix,

    j'ai immédiatement compris, qu'ici, les profs ne rigolaient pas !"

     

    UNE TITE HISTOIRE

      

    Un Colonel sur la fin de sa carrière, reçoit une nouvelle secrétaire toute jeune et pimpante.

     

     Un beau matin comme il lui dicte le courrier, la mignonne s'aperçoit que l’officier supérieur a sa braguette ouverte.

     

     Elle rougit, ne sachant comment l'informer de sa tenue négligée puis, soudain, elle a une idée :

    " Colonel, dit-elle, la porte de la guérite est ouverte..."

     

     Plongé dans la concentration requise par l'importance du courrier auquel il doit répondre, Le Colonel entend la belle enfant, mais ne saisit pas la portée de sa remarque.

     

     Cependant, en fin de matinée, son regard tombe sur le corps du délit (! !) et, tout à coup, la lumière se fait !

     

     Tout gaillard, souriant de sa relative infortune, il appelle sa jeune secrétaire sur l'interphone et lui dit, finaud :

     

     

     " Mademoiselle, ce matin, quand vous avez mentionné cette guérite dont la porte était ouverte, n’auriez-vous pas également remarqué une sentinelle au garde-à-vous ? "

     

     " Non colonel, rétorque la belle enfant. Tout ce que j'ai vu, c'est un ancien combattant assis sur deux vieux sacs à paquetage bien fatigués."

     

    UNE TITE HISTOIRE

     


    20 commentaires
  •  

    Un livre....un jour....

    Cette semaine, j'ai lu plusieurs livres

    certains m'ont plu et d'autres un peu moins

    je vous présente les deux meilleurs

    Un livre....un jour....

    Tout d'bord un petit livre d'un auteur breton,

    ça se lit en deux soirs, mais c'est bien écrit et passionnant

     

    Le Môme de Fouesnant: Un polar saisissant (Enquêtes & Suspense) par [Larhant, Bernard]

     

    Quand un ado frappe à la porte de sa tanière de Bénodet pour se placer sous sa protection car ses parents, morts depuis peu, lui ont expliqué qu’il ne pouvait avoir confiance qu’en ce policier, Paul Capitaine n’a qu’une seconde pour prendre sa décision. Et à peine a-t-il accepté qu’il sait qu’il va au-devant de gros ennuis.

    Dans quelles circonstances exactes les parents de Loup, l’adolescent, sont-ils morts aux confins de la Terre de Feu ? Qui sont ces agents des services secrets qui veulent à tout prix récupérer le môme ? Pour qui travaillent-ils ?

    Enfin, existe-t-il un lien entre cette affaire et le « gang des loups noirs » qui profite d’enterrements en Pays Fouesnantais pour piller les maisons vides ?

    Un polar saisissant qui entraine le lecteur sur les traces de gangs énigmatiques et d'affaires mystérieuses

    Un livre....un jour....

     

    Le 2ème livre est plus gros mais très intéressant aussi

    La difficulté des peuples maories et les anglais en Nouvelle Zelande

    à s'entendre 

    l'auteur : SARA LARK

     

    Nouvelle-Zélande, 1875. Lizzie et Michael cultivent l’espoir d’un jour  posséder leur propre domaine. Mais ces perspectives heureuses sont  soudain assombries par la disparition de leur fille adoptive, kidnappée  par un chef maori…

    Pendant que Michael se démène pour retrouver sa fille, Kathleen – son  ancienne fi ancée – apprend une bonne nouvelle : son fils Colin rentre  au pays. Mais nul ne mesure les conséquences de ce retour pour les  deux familles…

    Prenant pour toile de fond les paysages grandioses de la Nouvelle-  Zélande, Sarah Lark fait la part belle à ses héroïnes, et au combat  qu’elles mènent pour conquérir liberté et indépendance.

    Un livre....un jour....


    8 commentaires
  •  

    La photo de la semaine

     

    Pour Patricia cette semaine 

    une photo d'automne de mon érable bonzai

     

    La photo de la semaine

    La photo de la semaine


    17 commentaires
  •  

    La rose du samedi n° 33

    Pour la rose du samedi pour jean Pierre

     

    Cette semaine il fallait trouvé une rose pour un bouquet de mariée

    celle que je préfère est celle-ci

     

    La rose du samedi n° 33

    La rose du samedi n° 33


    9 commentaires
  •  

    Les dernières roses du jardin

     

    Quelques roses

    Quelques roses

    Quelques roses

    Quelques roses


    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires