•  


    9 commentaires
  •  


    10 commentaires
  •  

    Le sourire du dimanche

     Tout sur l’orgasme ; beaucoup trop bonne pour la laisser dans le placard !

     

    > Un professeur à l’école de Médecine fait un cours aux élèves de 1ère année sur « Les contractions musculaires involontaires » 

    > Réalisant que l’intérêt suscité chez ces étudiants est très relatif, il décide de les réveiller un peu en posant la question suivante à 

    > une jeune femme assise au 1er rang : 

    > « Est-ce que vous savez ce que fait votre trou du cul lorsque vous avez un orgasme ? » 

    > Et elle de répondre :

    > « Oui, il est au parc des princes avec ses copains pour encourager le PSG ! »

     

    > Il a fallu plus d’une demi-heure pour rétablir l’ordre dans l’amphi……..

     

    Le sourire du dimanche

    M.. Tremblay apprend que sa femme vient d'avoir un terrible accident. Il accourt à l'hôpital et demande pour la voir. On lui répond que le Dr. Carter s'occupe de son dossier et qu'il viendra le rencontrer dans une quinzaine de minutes afin de faire le point sur l'état de santé de son épouse. Lorsque le docteur entre dans la salle d'attente, il aperçoit M. Tremblay complètement paniqué. Le Dr. Carter s'assoit à ses côtés et lui dit : 

    -"Les nouvelles ne sont pas très bonnes, M. Tremblay. Votre femme a eu un accident de la route et sa colonne est fracturée à deux endroits". 

    -"Mon Dieu, répond M. Tremblay. Remarchera-t-elle un jour"? 

    -"J'ai bien peur que non.. C'est inopérable. Vous devrez vous en occuper jusqu'à la fin de ses jours. Vous allez devoir la nourrir chaque jour". 

    L'époux se met alors à pleurer. 

    -"Ce n'est pas tout, vous allez devoir la retourner dans son lit toutes les deux heures afin d'éviter d'autres complications". 

    L'époux n'en peut plus, il est alors incapable de s'arrêter de pleurer.. 

    -"Et évidemment, vous devrez changer ses couches car elle n'a plus le contrôle ni de sa vessie ni de ses intestins Vous devrez les changer environ 6 fois par jour". 

    M.. Tremblay ne se contrôle plus et perd momentanément le nord. Il devient hystérique et se prend la tête à deux mains. 

    C'est à ce moment que le docteur lui pose une main sur l'épaule et lui dit : 

     

    -"Je rigole, elle est déjà morte"!

     

    c'est tout pour aujourd'hui

    Le sourire du dimanche


    16 commentaires
  •  

    La rose du samedi

    Pour cette semaine, je vous présente deux roses diférentes

    elles sont magnifiques toutes les deux

    La rose du samedi

    La rose du samedi


    13 commentaires
  •  

    Magnolias

    Magnolias

    Magnolias

    Magnolias


    12 commentaires
  •  

    Quelques photos de ce matin

    Printemps au jardin

    Printemps au jardin

    Printemps au jardin

    Printemps au jardin

    Printemps au jardin

    Printemps au jardin

    Printemps au jardin


    17 commentaires
  •  

    Un livre, un jour

     

    Cette semaine j'ai vraiment eu le temps de lire,

    que ce soit à la clinique où à la maison

    J'avais découvert cet auteur il y a quelques semaines et j'avais adoré, c'est bien écrit, ça mêle le polar à la sorcellerie, on reste en haleine du début à la fin

    J'ai donc  continué avec les livres de Jacques VANDROUX

    Projet Anastasis par [Vandroux, Jacques]

     

    Jean Legarec, responsable d’une agence privée de renseignements, n’a qu’une vague idée de ce qu’il va affronter lorsqu’il accepte une demande inhabituelle : enquêter sur la disparition d’un enfant de six ans, petit-fils d’un homme politique français influent. Pour un million d’euros, il va se lancer dans des recherches qui lui feront prendre tous les risques et le confronteront à son propre passé.

     

    Passant d’une ville de Paris secouée par des attentats sanglants aux neiges munichoises, de l’apparente douceur de l’île de Malte aux sombres forêts vosgiennes, le privé va croiser des témoins qui lui apporteront, pièce par pièce, la preuve d’un complot prenant racine dans le mal absolu. Ses alliés : un déporté des camps de la mort encore vigoureux, une historienne allemande sans tabou, d’anciens mercenaires aux méthodes très personnelles, une Alsacienne au charme discret, mais efficace, un ancien militaire qui rêve de sa Provence, des diplomates qui n’ont jamais vraiment pris leur retraite… Quand l’argent et le pouvoir sont en jeu, l’imagination ne connaît pas de limite, et la vie n’a plus de prix.

    Dans ce nouveau thriller, Jacques Vandroux immerge le lecteur dans une histoire haletante, basée sur les heures noires du vingtième siècle. Aucun de ses personnages ne sortira indemne d’une telle aventure.

    Un livre, un jour

    et j'ai continué chez le même auteur

    On y retrouve le Commandant de Police Nadia Barka, qui avait sévi dans le livre précédent "Au cour du Solstices"

    Le Sceau des sorcières par [Vandroux, Jacques]

     

    Quand Isabelle Desmondières, chef d’entreprise à la vie privée débridée, est retrouvée torturée à mort à son domicile, c’est du côté du milieu libertin que va fouiller la police. Mais quand une mère de famille sans histoires est découverte, quelques jours plus tard, immolée par le feu sur le campus de Grenoble, l’enquête prend une autre tournure. Rapidement, le capitaine Nadia Barka comprend que c’est dans le passé qu’elle aura une chance de trouver la clé de ces meurtres.

     

    Les secrets du Vatican ou la mémoire d’un vieil aristocrate misanthrope retiré sur le sommet du Trastevere à Rome sauront-ils l’aider à décrypter les rares indices dont elle dispose ?

     

    Passant des procès iniques de l’Inquisition du XVIIe siècle aux turpitudes d’une élite lyonnaise dépravée, l’officier de police va se battre pour découvrir la signification du sceau des sorcières, tatouage commun aux victimes, et tenter d’arrêter les assassinats qui s’enchaînent.

    Ce roman prend racine dans l’histoire de France pour livrer au lecteur une quête qui l’emmènera à la rencontre d’une guérisseuse au savoir ancestral, d’un prêtre romain séduisant, de truands tapis dans toutes les couches de la société et de flics au bord de la crise de nerfs.

    Un livre, un jour

     

     

     

     


    8 commentaires
  •  

    Je vous remercie pour vos gentils messages d'encouragements

    je vais vous expliquer ce qui, m'est arrivé,

    depuis de nombreux mois  je ne pouvais plus me servir de mon pouce droit, après des radios, il a été diagnostiqué une rhizrartrose, il fallait donc opéré et me mettre une rotule en pérycarbone

     

     

    Qu’est-ce que l’arthrose de la base du pouce ?

     Rhizarthrose    

    La base du pouce correspond à l’articulation du 1er métacarpien qui fait partie de la paume de la main avec un petit os du poignet appelé trapèze.

    Dans une articulation normale, le cartilage recouvre l’extrémité des os et sert « d’amortisseur ». Il  permet une mobilité souple et sans douleur. Avec l’âge, le cartilage s’use et se fragmente progressivement, les extrémités osseuses deviennent rugueuses, elles frottent l’une sur l’autre créant l’arthrose. Ce contact est responsable des douleurs et de la perte de la force. Ce processus se déroule sur plusieurs années, car l’arthrose se développe par poussées.

     

     

    La douleur et Le gonflement sont présents à la base du pouce laissant croire à une douleur du poignet. L’usage intensif du pouce mais aussi les changements de température peuvent amplifier ces douleurs. Des douleurs nocturnes peuvent être ressenties.

    La rhizarthrose est ainsi très handicapante pour de nombreux gestes exigeant force et précision, principalement lors de la pince opposant le pouce aux autres doigts : mettre et tourner une clé, ouvrir une porte ou une bouteille ou peler des fruits et encore coudre, tricoter, écrire…

    Bonjour à tous

     

    j'ai donc été  opéré lundi sous anesthésie générale

    et je me suis réveillée avec un énorme pansement

    Bonjour à tous

    Impossible de faire quoi que ce soit, je tape avec la main gauche mais ce n'est pas facile.

     

    Aujourd'hui, je suis retourné à la clinique, pour refaire des radios et enlever le pansement,

    maintenant j'ai une résine, beaucoup plus légère, et j'ai les doigts plus libres, je la garde jusqu'au 11 avril, puis environ un mois de rééducation.

    Bonjour à tousBonjour à tous

     

     

     

     

     

     

    Bonjour à tous


    27 commentaires
  •  

    Je passe vous voir mais je ne peux pas

    mettre de commentaires 

    j'ai 2 doigts de valide à la main droite et la main gauche est vraiment gauche

    veuiilez m'excuser

    A bientôt

    @nika

     


    25 commentaires
  •  

    Coucou tout le monde,

    je vais vous quitter pour quelques jours,

    j'essaierai de reprendre le blog à la fin de la semaine prochaine,

    mais sans certitude, je ne pourrai surement pas taper sur l'ordi, mais 

    peut être qu'avec la souris ça ira, on verra bien

    Je vous embrasse tous et toutes

    et vous dis à bientôt

    Blog en pause

    Blog en pause

     

    Pour partir la fleur au fusil et avec le sourire,

    je vous mets une tite histoire

     

    Blog en pause

     

    Donald Trump est devenu président américain et a effectué une visite en Israël. Alors qu'il était  à Jérusalem, il a subi une crise cardiaque et est mort.

    > > L'entrepreneur a ensuite dit aux diplomates américains qui l'accompagnaient: «Vous pouvez le faire expédier chez lui pour 50 000 $, ou vous pouvez l'enterrer ici, en Terre Sainte, pour seulement 100 $.

    > > Les diplomates américains sont allés dans un coin et ont discuté de ceci pendant quelques minutes. Ils sont revenus à l'entrepreneur funéraire et lui ont dit qu'ils voulaient que la dépouille de Donald soit expédiée à la maison.

    > > L'entrepreneur a été perplexe et a demandé: «Pourquoi devriez-vous dépenser 50 000 $ pour l'expédier à la maison, quand il serait merveilleux d'être enterré ici et vous ne dépenser que 100 $?

    > > Les diplomates américains ont répondu:

    > > "Il y a longtemps, un homme est mort ici, a été enterré ici, et trois jours plus tard, il est ressuscité des morts. Nous ne pouvons pas prendre le risque!"

    Blog en pause

     


    24 commentaires
  •  

    La photo de la semaine

    Elles sont enfin fleuries

    Photo prise ce matin

    La photo de la semaine


    13 commentaires
  • Rose du samedi

    Cette semaine pour la rose de Jean Pierre

    il fallait trouver une rose orangée,

    j'ai trouvé celle-ci

    LA ROSE CATHERINE DENEUVE

    Rose du samedi

    Rose du samedi


    14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires